Les élèves de l’école Notre Dame vous font visiter leur école !

Présentation de l’école :

 

Sarah – Cheffe d’établissement

Maitresse Myriam – Classe des Maternelles

Maitresse Alice – CP et CE1

Maitre Paul – CE2, CM1 et CM2

Christelle alias Cricri

Maitresse Launa – Enseignante spécialisée

Julien – Professeur d’EPS

Déborah – Professeure d’anglais

Régine – AESH

Martine – Cantinière

Manon – Surveillante

APEL – Association des parents d’élèves

Les élèves de CP CE1 ont organisé une visite de l’école en vidéos. Pour cela, ils ont du s’organiser:

– Elaboration du plan de visite,

– Demande de l’accord à Mme la directrice,

– Autorisations (droits à l’image),

– Planning,

– Préparation des interviews,

– Semainier pour organiser les tâches à accomplir,

– Check-list,

– Prise de rendez-vous, mise en oeuvre des interviews et des prises de vues,

– Vérification de la météo,

– Rangement des locaux,

– Rangement des différentes vidéos par catégorie, sur l’ordinateur,

– …

Les élèves ont ainsi appris à mener un projet à terme. Le but étant de faire découvrir leur école à des personnes désireuses de vouloir la visiter. Cela s’inscrit dans le projet communication mené en classe (articles de presse, articles sur le site de l’école, …)

Merci encore à tous les participants, aux élèves et spécialement à Victoria qui nous a tant aidé!

Belle visite.

Mais où est donc passé Firmin le lapin de Pâques ??

C’est la rentrée des vacances de Pâques et qui dit Pâques dit…. CHAAAASSSSSE AUXXXX OEUFSSSSS !!!!!
C’est parti ! Les enfants s’élancent dans la prairie à la recherche de ces œufs tant convoités ! Mais misère, il n’y en a aucun et à la place ils ne trouvent que des morceaux de bois, 7 écussons, et un chapeau dans lequel un message est griffonné :  »Chapeau appartenant à Cédric… »

Mais, que s’est-il passé? La missions des enfants va être de mener l’enquête pour retrouver les chocolats.

Les enfants comprennent vite que les pièces en bois constituent un puzzle, grâce à tout le monde le puzzle est vite reconstitué.



Un message inquiétant s’affiche alors :
 »Au secours les enfants! Il a pris tous les chocolats!
Ho non, il revient, il veut m’attraper….
Il veut me dév …..!!!! »

Sur le puzzle 7 personnages apparaissent également, peut-être qu’ils savent où se trouve le lapin de Pâques !
Les enfants partent donc à la recherche de Firmin le lapin, Jacquou le hibou, Gaspard le renard, Victoriette la belette, Xavier l’épervier, Gilou le loup, et M. Guermeur le chasseur…
Nos enquêteurs en herbe peuvent voir sur le plan où se trouvent les habitants de Notre Dame : le plus proche est Jacquou le hibou.

L’interrogatoire du Professeur Jacquou le hibou :
Les enfants appellent Jacquou qui descend de l’arbre dans un seau.


L’animal n’est vraiment pas content de se faire réveiller en plein jour et commence par refuser de leur parler pour finalement leur proposer un marché : réussir une évaluation de groupe. Il demande aux enfants de se regrouper par 10. Chaque groupe doit nommer un représentant à qui Jacquou donne une énigme à résoudre. Le temps est compté : ils ont 15 minutes pas plus pas moins!

Les énigmes sont toutes résolues ! Bravo ! Le hibou leur donne sa version des faits :
« -Juste avant le lever du soleil dans la pénombre d’une nuit sans lune : un grand tapage
-Il reconnait la voix de Firmin. Il crie au voleur,
-Puis il perçoit une masse sombre hirsute se précipiter vers le lapin
-Des cris, une bagarre terrible puis des pas qui s’éloignent.
-Loin dans la nuit, à nouveau des esclandres puis le silence.
-Tout semble à croire que le loup soit dans le coup mais attention méfions nous des apparences car :
« La nuit tout les chats sont gris ». « 
Jacquou remonte dans son arbre et conseille : « Allez voir Xavier l’épervier peut-être a-t-il vu quelque chose? »

L’interrogatoire de l’inspecteur Xavier l’épervier :
Sur la porte un message :  »Actuellement sur une enquête, je suis absent, vous pourrez me trouver dans la cours. » Les enfants s’approchent de la scène de crime balisée, Xavier l’épervier arrive. Ce dernier est très ennuyé par le tapage. Pour mieux réfléchir il aurait besoin de se divertir. Il parle alors de sa formation et demande aux enfants si ils seraient intéressés par un exercice qu’il affectionnait plus jeune. Face à l’enthousiasme des enfants. Il commence à organiser un  »épervier passé ».



Bravo qu’elle belle partie! Xavier retourne à sa scène de crime. Il semble très embêté par l’état des lieux où visiblement Firmin le lapin s’est battu avec un personnage qu’il n’arrive pas identifier. Il est doublement embêté car des pièces à convictions semblent avoir disparues. Sans doute l’affreux bandit est-il revenu sur les lieux du crime ?
La piste du loup reste la seule probable. Les enfants vont alors à la rencontre de ce dernier en s’aidant du plan.

L’interrogatoire de Gilou le loup :
Les enfants arrivent devant la porte et tapent. Personne ne répond. Cédric entre en demandant d’attendre. Il arrive avec le loup qui est ravi de voir tout ce monde devant son théâtre, il ne les avait pas entendu car il répétait  »Hamlet » de Shakespear :  »Etre ou ne pas être telle est la question »… « Vous connaissez ? » …
« Que voulez-vous ? »…

Les enfants l’accusent de la disparition de Firmin le lapin. Le loup s’offusque de l’accusation et a besoin de justifier son sentiment. Selon lui tout commence avec l’histoire des trois petits cochons.  »La vraie, pas celle raconter dans les livres de conte pour enfant ».






Pour revoir la pièce de théâtre : https://youtu.be/f_39OoYbD1Q

La vraie fausse histoire ! :
– Il n’y a pas trois mais une ribambelle de petits cochons avec leur maman, ils partent construire une maison.
– le loup détruit la maison de paille mais il a un rhume des foins terrible. Il éternue 5 fois sans pouvoir se contrôler et se fait bastonner par les cochons.
– le loup détruit la maison de bois mais se la prend sur la patte. Il a terriblement mal et se fait bastonner.
– le loup monte dans la cheminée de la maison en brique mais tombe dans la marmite et s’enfuit. Dans la marmite il découvre sa nouvelle passion : les champignons ; il est devenu végétarien !
 »…. En plus j’ai un alibi : j’ai passé toute la nuit avec le renard et la belette ! Allez leur demander. « 

L’interrogatoire de Gaspart le renard et Victoriette la belette :
Les enfants se retrouvent devant une table. Mais il n’y a personne. Cédric arrive appelle et demande aux enfants de l’aider.  »Gaspart, Victoriette !!! » Il plonge sous la table et en ressort avec les deux canailles. Ils saluent les enfants et attendent que ces derniers en fassent de même. Les enfants les questionnent. Les animaux valident l’alibi de Gilou le Loup.
Commence alors un dialogue entre Cédric, Gaspart et Victoriette. Le premier interroge les deux autres sur les raisons de se trouver sous la table. Ils avouent qu’en rentrant de leur soirée ils ont trouvé des objets qui se trouvaient sur la scène de crime balisé par Xavier l’épervier. Cédric les réprimande. Mais après tout, ces objets leur appartiennent, ils les ont trouvé. D’ailleurs ils voulaient en faire des cadeaux…
Ils proposent alors un jeu en échange de quoi ils les restitueront.


A la fin du jeu, la victoire des enfants est écrasante.
Cédric s’approche pour superviser l’ouverture des cadeaux :
objet numéro 1 : le fusil du chasseur (Cédric le prend)
objet numéro 2 : le téléphone
objet numéro 3 : la clef de la voiture
objet numéro 4 : la ceinture : pour la mettre, Cédric enlève son manteau pour mettre sa ceinture et les enfants découvrent avec stupeur : Cédric n’est autre que M. Guermeur le chasseur.

Cédric n’est autre que M. Guermeur le chasseur !
Face à cette découverte, il devient menaçant cherche à s’enfuir, mais les enfants le rattrapent.

Il explique alors qu’il ne voulait pas de chasse aux œufs cette année. Trop de bruit, toujours tout nettoyer derrière les enfants.
Il a commencé par voler les chocolats en pensant que Firmin pas très courageux se dégonflerait. Mais quand il s’est mis à crier, il a compris qu’il fallait faire disparaitre Firmin.  »Puis en nous battant j’ai perdu toute mes affaires. Maintenant tout est fichu! Pour me faire pardonner je vais le libérer. »
Cédric ouvre sa voiture. Surprise : le lapin de Pâques s’est échappé.
Le coffre est vide ! A la place, la cage est ouverte avec un message dedans :
 »HIHIHIHI, personne ne peut m’arrêter, cherchez les enfants cherchez, car les cloches ont sonné, les œufs de Pâques sont arrivés ! »

Une cloche sonne ! Les enfants comprennent ! Le lapin de Pâques est passé !!!!!!!!!!!!!!!!!!! Enfin !!!!!!!!!!!!!!





 

Merci à Cédric, le papa d’Anaëlle pour le temps qu’il nous a accordé et ce très beau moment passé ensemble !

SAMEDI 7 MAI 2022 : Portes Ouvertes, faites du bruit autour de vous !!!!

 

Notez la date et parlez en autour de vous!!!! 

Les portes ouvertes de l’école Notre Dame à Bénéjacq,

C’EST SAMEDI 7 MAI DÈS 9H!!! 

Atelier jardinage proposé pour faire connaissance avec l’équipe!

N’hésitez pas à venir nous rencontrer. Nous partagerons avec vous les projets qui nous animent. 

 

 

(sans engagement ou possibilité de préinscription sur place pour l’année 2022/23)

      

Jeudi 14 Avril, 

nous sommes allés à l’église de Bénéjacq pour célébrer ensemble la fin du Carême et l’approche de Pâques.

Déjà, depuis le mercredi des Cendres, l’Église nous a invités à entrer dans le Carême. Notre vie alors a pris les allures d’une marche, un voyage, un chemin, comme celui tracé en arrivant par les enfants qui ont déposé leur petits cailloux. Ensemble, nous avons célébré!  C’était d’autant plus important d’être ensemble, de faire église, que parfois on trébuche, mais il y a toujours quelqu’un que Dieu place sur notre chemin pour nous aider à nous relever, pour éclairer nos pas.

Chaque classe a pu exprimer comment il a vécu ce temps de Carême, et l’abbé Vianney, a pu nous lire l’Evangile du Dimanche. Car le chemin comme il nous l’a rappelé, ne s’arrête surtout pas à la croix! il continue… Et nos actions si fortes soient elles pendant ce temps de préparation, doivent perdurer. 

En classe de maternelles, on retiendra que chacune de bonnes actions, de gentillesse ou de pardon, donnait droit à un bonbon qui était collecté en attendant, dans un bocal ; trésor partagé à Pâques. 

En classe de CP CE1, on retiendra l’importance du Pardon, et pour cela d’une communication particulière dans laquelle on prend le temps de s’exprimer, et surtout de se mettre en écoute. 

En classe de CE2 CM, on retiendra  l’importance de la prière pour tous. Les enfants ont élaboré eux mêmes la prière universelle de la célébration, en n’oubliant personne. 

Enfin chacun aura participé au bol de riz dont les bénéfices iront à l’aide en Ukraine, et aura pris soin de rapporter des denrées sèches et produits d’hygiène que l’Ordre de Malte redistribuera localement. 

Vous pouvez écouter le chant de joie final en cliquent sur CE LIEN.

 

 

Après-midi jardinage

En cette belle journée de printemps, nous avons fait du jardinage.

Nous avons d’abord appris des notions de vocabulaire: graines, semis, semer, plants, planter, arroser, photosynthèse, racines, pelle, pot, terreau, pioche, saints de glace …

Nous avons aussi appris le besoin des plantes pour pousser: eau, photosynthèse, un peu d’amour et beaucoup de patience!

Plusieurs points ont été travaillés…

Comment fait-on des semis?

On commence par semer des graines dans des pots de terreau qu’il faut arroser tous les jours. Il faut bien penser à noter sur une étiquette ce qui est semé dans chaque pot. La graine germe et fait une racine. Ensuite, elle grandit grâce au soleil et à l’eau.

Quelle est la différence entre semer et planter?

Une fois la graine poussée et le plant de légume développé, nous pouvons le planter.

Là encore, il faut arroser régulièrement.

La patience est le maître mot du jardinier.

Nous avons même travaillé sur un autre point. En effet, un papa nous a donné des graines. Tout d’abord, de laitue (dans un sachet acheté) ; ensuite, de butternut (dans un sachet improvisé).

Pourquoi cette différence?

Tout simplement car il y a des graines achetées et il y a des graines qui ont été conservées à partir de légumes de l’an dernier.

Comment?

L’année dernière, le papa a cuisiné un butternut. Il l’a coupé en 2, a enlevé les graines, qu’il a fait sécher. Il les a ensuite conservées dans une enveloppe marquée au nom : « Butternut ».

De retour en classe, nous avons décrit notre expérience dans le cahier de sciences.

Les grands aussi ont jardiné: désherber, préparer la terre, labourer … Tout le monde a une tâche à accomplir.

Merci aux maternelles  qui entretiennent régulièrement le jardin avec soin. Ils ont montré la voie aux grands en plantant et récoltant de nombreux légumes l’an dernier.

Encore un beau partage de compétences.

Voici quelques photos de cet après-midi:

 

A vos fourneaux!

Ce vendredi matin, les enfants de maternelle sont arrivés dans une classe un petit peu différente.

En effet,un magasin a été installé.

Listes de courses, courses, achats…. Nos petits élèves ont procédé avec méthode pour ne rien oublié. Ils ont payé leurs achats.

Mais pourquoi tout cela?

Tout simplement pour préparer de nombreux mets: Soupe de potiron, soupe de courgettes, muffins.

Nos papilles sont comblées!

Il a fallu procédé en plusieurs étapes:

 

  • Faire les courses

  • Laver les légumes

  • Couper les légumes et faire la soupe

 

  • Préparer le dessert

 

 

 

  • Déguster

 

Les enseignants ont pu goûter ces bons plats! Quel régal!!

Merci les maternelles et merci Cricri!

 

Les bâtisseurs en action, ils sont formidables!!!

La construction de la table extérieure a mobilisé petits et grands sous l’œil aguerri de notre Cricri!

Directrice des travaux, elle a guidé les enfants et les a accompagné dans la tâche à accomplir, tout en veillant à la sécurité.

Pas à pas, la table a pris la forme attendue.

Toute l’école peut désormais profiter de la table: adultes comme enfants.

Classe en extérieur, récréations calmes, espace de dessin ou de lecture

Cycle piscine

Les élèves du CP au CM2 se rendent à la piscine tous les jeudis après-midi, accompagnés de leurs enseignants et de quelques accompagnateurs.

Quelle chance de pouvoir se rendre à la piscine avec l’école, en apprenant et en s’amusant.

Plusieurs groupes ont été définis par les maîtres nageurs. Le but principal est de prendre confiance dans le milieu aquatique. Chaque adulte guide et accompagne un groupe. Avec ou sans matériel, les exercices s’enchaînent. Ils sont variés afin que chacun s’amuse et apprenne avec joie.

Les enfants progressent à leur rythme.

La sécurité physique et la sécurité affective sont indispensables au bon apprentissage de tous.

Ce cycle piscine répond aux programmes scolaires.

Il permet d’acquérir des compétences sportives et aussi sociales.

Les enfants écoutent les consignes de sécurité, se déplacent dans un milieu différent, …

Chaque séance procure joie et bien-être à tous: enfants comme adultes sortent heureux de la piscine!

Les élèves sont de plus en plus à l’aise.